La chaux

Ressources du sous-sol et leurs transformations >> Autres
- Département : Lot-et-Garonne
- Canton : Fumel
- Commune : Sauveterre-la-Lémance, St-Front, Fumel
- Siècle : 19 et 20

Chaux et ciments. Industrie développée à partir de 1863 dans le canton de Fumel avec la découverte et l’exploitation de marnes (composés géologiques de carbonate de calcium et d’argile) à Sauveterre la Lémance par Joseph Rabot, puis à Fumel et Montayral, de part et d’autre du Lot. Après extraction dans les carrières, la transformation de ce matériau nécessitait des fours pour cuisson, des meules pour concassage suivie de mouture, puis une extinction, en ce qui concerne la chaux hydraulique. A la fin du XIXème, il y eut jusqu’à 11 unités de production sur ce canton, mais les méthodes artisanales de ces usines et l’apparition du ciment artificiel les fit presque toutes disparaître à la veille de la guerre de 14-18. Actuellement il persiste deux usines à chaux près de Sauveterre la Lémance et une à Saint Front.
photo:Vue du site de l'usine SOCLI (ancienne usine RABOT, puis DELRIEU) au lieu-dit COSTERASTE à l'entrée de SAUVETERRE.

Auteur : HEIB Marc
Source : autobiographie manuscrite d


  

Imprimer la fiche